Chercher un restaurant par nom :
Restaurants ambiance musicale
Restaurants brunch
Restaurant Ile de France
    Argentine
    Boissiere
    Dauphine
    Exelmans
    George V
    Iéna
    Jasmin
    javel
    Kléber
    La Muette
    Les Sablons
    mirabeau
    Muette
    Passy
    Ranelagh
    Trocadéro
    Victor Hugo
Recherche restaurants
            Arrondissements
Recherche restaurants
            Villes
    Paris
    Marseille
    Lyon
    Avignon
    Bordeaux
    Lille
    Nantes
    Montpellier
    Nice
    Toulouse
    Strasbourg
    Beaune
    Biarritz
    Cannes
    Colmar
    Deauville
    Dijon
    Grenoble
    Nimes
    Reims
    Rennes
    Rouen
    Saint-Malo
    Suresnes
    Versailles
Restaurant SCIUSCIÀ

38, avenue de Versailles
75016 Paris

Ile-de-France
Métro(s) : javel

Tel : 01 45 25 51 15


Menu : Entre 25 et 50 € €
Carte : Entre 25 et 50 € €


Service+  Type de cuisine 
Speak english 
Italien 
Service voiturier 
Terrasse 
Terrasse d'hiver 
Accès handicapé 
Ambiance musicale 
Spectacles 
Animaux acceptés 
American Express acceptée 
Carte bleue acceptée 
Tickets Restos acceptés 
Tarif spécial pour groupe 
Accès WiFi 
Gay 
Italienne 
Guides  A noter 



Suggestion du Chef
Entrée :
Flan de citrouille jaune et julienne de jambon croustillant - 12€
Carpaccio de magret de canard, courgettes marinées au poivron rouge - 13€
Millefoglie de bar au pistou de tomates - 14€

Plats :
Pappardelle au ragoût de canard mijoté maison - 18€
Filet mignon de cochon de lait aux champignons, flan d’épinards - 23€
Ossobuco de veau, moutarde d’oignons rouges, pommes de terre rôties - 22€

Desserts :
Pannacotta au chocolat fondant sur coulis de banane - 8€
Tiramisu Sciuscià - 9€
Crêpes de farine de châtaignes fourrés de ricotta et cannelle, confiture de figues - 9€

Italie 1945, la guerre est terminée. Derrière les sourires, le soleil, les chants, la misère règne. Ce n’est pas une simple touche de couleur locale mais une misère vraie, profonde, structurelle. Les enfants vont travailler sans être allés à l’école, la misère est la racine d’une violence latente. Cette pauvreté, celle des « sciuscià » (cireurs de chaussures), des « scugnizzi » (gavroches napolitains) a été souvent dépeinte, exploitée, donnée en spectacle, au point qu’on la considère parfois comme une forme d’art ; l’art de la débrouille. Sciuscià, prononcé « chou cha », est un néologisme dérivé de l’anglais « shoe-shine », mots criés par les cireurs de chaussures aux passants américains dans les rues de Rome. C’est le titre du film de 1946 de Vittorio de Sica qui est reconnu comme l’un des chefs-d’œuvre de l’école « néoréaliste » italienne, mais c’est surtout une fable poignante sur le goût de la pureté et du dépassement contrarié par le cynisme et la cruauté du monde. Sciuscià c’est aussi l’histoire de votre hôte né à Terni et monté à Paris. Tout petit il s’intéresse à l’épicerie de ses deux tantes qui confectionnaient dès quatre heures le matin dans l’arrière boutique, les pâtes fraîches pour leurs clientes. Au fil du temps, il acquière tout leurs secrets et notamment ceux d’accommoder la pâte à sa sauce car attention à la faute de goût. Bienveillant et généreux, il entreprend régulièrement le périple dans les terres ombriennes et toscanes afin de collecter les plus traditionnels et authentiques produits du terroir. Ces trésors vous sont proposés comme par enchantement aujourd’hui. Buon Appetito


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de ce site et de vous proposer des services et du contenu adapté à vos centres d'intérêts.
En savoir plus.